Cie Amala Dianor – Wo-Man et Point Zéromardi 19 octobre 2021 à 20:30

Cie Amala Dianor – Wo-Man et Point Zéro

Théâtre de Cusset

« Il est parfois difficile de savoir où nous allons mais bien souvent nous savons d’où nous venons. La danse, la street dance, le hip-hop et la danse contemporaine sont notre ADN. Nous avons éprouvé ces écritures qui nous ont, à chaque fois, redéfinis en tant qu’artistes. Wo-Man est aussi l’occasion de commencer le travail sur le rapport au pouvoir que je souhaite traiter lors de la prochaine création de groupe prévue pour 2022. En effet, depuis de nombreuses années je préconise un rapport bienveillant basé sur la rencontre et le vivre ensemble. C’est une cause que je pense honorable mais qui se heurte à la réalité des rapports à autrui. L’altérité est-elle un subtil jeu de pouvoir ? Comment essayer de rester authentique ? Que suis-je prêt à céder ? Quel rapport peut se construire si nous tentons d’évoluer ensemble tout en restant fidèle à soi-même ? »

Durée : 1h
Tout public

Création 2021 : Pièce pour 3 danseurs/ses / Chorégraphie : Amala Dianor / Assistant artistique : Alexandre Galopin / Interprètes : Amala Dianor, Johanna Faye, Mathias Rassin / Musique : Awir Léon / La compagnie Amala Dianor est conventionnée par l’Etat – DRAC Pays de la Loire, soutenue par la Ville d’Angers et la Région Pays de la Loire. Elle bénéficie depuis 2020 du soutien de la Fondation BNP Paribas. Amala Dianor est artiste associé à la Maison de la danse de Lyon – Pôle européen de création et membre du Grand Ensemble des Quinconces-l’Espal scène nationale du Mans.

Wo-Man

Amala Dianor réfléchit depuis longtemps à la manière de transmettre son solo « Man Rec », créé en 2014 et qui ne cesse de tourner depuis sa création, totalisant en 2020 plus d’une centaine de représentations dans le monde. Imprégné de toutes ses influences techniques (hip hop, danse contemporaine et africaine…), ce solo représente le manifeste intime du chorégraphe où se déploie la trame d’une écriture hybride et singulière, à la fois dépouillée et complexe, abstraite et incarnée, énergique et tranquille.

C’est sa rencontre avec Nangaline Gomis en 2018 qui lui inspire aujourd’hui«Wo-Man». Alors danseuse en formation au Conservatoire National Supérieur de danse de Lyon, Nangaline Gomis avait sollicité le chorégraphe pour reprendre un extrait de « Man Rec » dans le cadre de ses études. Deux jours de studio ensemble et une mention très bien à l’examen, et puis chacun a repris sa route. Mais l’idée d’une transmission plus longue à cette jeune danseuse extraordinaire et, elle aussi, franco-sénégalaise, infuse doucement, comme une évidence.

En 2020, Amala Dianor, plutôt qu’une reprise de son solo, imagine pour elle un prolongement de la chorégraphie, une recréation sur le corps d’une jeune femme. Interprète à l’énergie pulsatile, Nangaline offre à l’auteur de se transposer dans un autre corps que le sien, pour réinscrire, reconstruire, réinventer son histoire. Ce solo résonne comme une extension, un prolongement de soi-même qui s’appuiera sur la tonicité, la vitalité et la ferveur d’une jeune interprète engagée. « Man » signifie « moi » en Wolof. « Man Rec », c’était « moi seulement ». « Wo-Man » sera ainsi la version féminine de ce «moi» choral, riche d’influences diverses, de racines plurielles.

Point Zéro

Dans Point Zéro, sa nouvelle création, Amala Dianor retrouve Johanna Faye et Mathias Rassin, deux amis et danseurs de renom issus de la street dance. Sur des musiques d’Awir Léon, ils créent un trio sensible qui éprouve les chemins parcourus et les esthétiques de chacun pour voir ce que sont devenues les valeurs fondatrices du hip hop, pour voir s’il est encore possible d’y puiser afin de créer, transmettre et danser ensemble.

AVEC Amala Dianor, Johanna Faye, Mathias Rassin
CHORÉGRAPHIE Amala Dianor
ASSISTANT ARTISTIQUE Alexandre Galopin
MUSIQUE Awir Leon
LUMIÈRES, RÉGIE GÉNÉRALE Nicolas Tallec
COPRODUCTION Théâtre de la Ville – Paris ; Maison de la Danse / Pôle européen de création – DRAC Auvergne – Rhône Alpes / Ministère de la Culture ; Bonlieu, scène nationale d’Annecy ; CNDC d’Angers dans le cadre des accueils studio ; Le Carroi, La Flèche
SUBVENTION À LA CRÉATION Etat – DRAC Pays de la Loire ; Ville d’Angers
RÉSIDENCE DE CRÉATION L’Avant-Seine, Théâtre de Colombes, CNDC d’Angers, Maison de la Danse de Lyon
PRÊT DE STUDIO Théâtre Louis Aragon, Tremblay-en-France

 

Tarifs et Billetterie

21€ / 18€
Normal
17€ / 14€
Abonnés
18€ / 15€
Cussétois

Pour plus d'informations

Théâtre de Cusset 04 70 30 89 45 - 04 70 30 89 47  culture@ville-cusset.fr

Contacter